Spa World Rx of Benelux - Soleil, public et spectacle à gogo !

15 mai 2019

Cette journée restera dans les annales du circuit, tant le spectacle proposé, l’enthousiasme du public et les commentaires plus que positifs des pilotes sur le tracé rallycross de Spa-Francorchamps ont largement participé à la réussite de cette première édition du Spa World RX of Benelux.

Nathalie Maillet, CEO du Circuit de Spa-Francorchamps tirait les premiers enseignements du meeting : «Très sincèrement, je suis ravie de voir que nous avons réussi à convaincre les pilotes et les teams, mais aussi le promoteur du championnat, et plus encore le public que nous étions capables d’organiser en un temps record une épreuve du championnat du monde de rallycross mais surtout de l’accueil réservé par tous à notre piste.»

17.500 spectateurs ont assisté au spectacle 5 étoiles proposé par les concurrents du Cross Car, du Super 1600, du RX2 International Series et bien entendu des Supercars, soit plus de 60 pilotes. Côté sportif, on retiendra la première victoire en World RX dans sa déjà longue carrière du pilote russe Timur Tymerzyanov (Hyundai i20), étonnant d’audace et de rapidité tout au long de ces deux jours de course. Il devance le Norvégien Andreas Bakkerud (Audi S1), aux avant-postes tout au long du week-end, et le revenant finlandais Joni Wiman, très incisif, qui complète le succès du team GRX Taneco (Hyundai i20) qui avait dû composer avec le forfait de dernière minute de son pilote de pointe Niclas Gronholm.

Kevin et Timmy Hansen (Peugeot 208), les deux leaders du championnat avant la manche belge, ont connu un week-end plus difficile, seul Timmy se qualifiant in extremis pour la finale.

De retour aux affaires, l’espace d’une seule course, Mattias Ekstrom n’a pu atteindre la finale. Quant aux pilotes belges, ils n’ont pas accédé aux demi-finales : c’était assez attendu pour le « rookie « Enzo Ide, qui disputait sa toute première course de rallycross et un peu moins pour François Duval qui a connu des problèmes de boîte en début de week-end avant de partir à la faute dans la dernière course qualificative. Déception par contre pour Guillaume De Ridder, handicapé par une Q1 et une Q3 en deçà de ses espérances. Malgré une très bonne Q4, le pilote de la Renault Clio GC Compétition échouait aux portes des demi-finales.

Notons les victoires du leader du championnat Oliver Eriksson en RX2 et de Aydar Nuriev (Audi A1) en Super 1600.

La collaboration entre le Circuit de Spa-Francorchamps et IMG, le promoteur du FIA World Rallycross Championship commence donc de la meilleure des façons. Rendez-vous dans un an pour la deuxième édition du Spa World RX of Benelux.