Les Porsche 911 BMA ont vaincu le paradis blanc


21 janvier 2019

Dans le concert des épreuves hivernales réservées aux voitures anciennes, le Romania Historic Winter Rally, disputé sur trois jours dans une Transylvanie ayant revêtu son grand manteau blanc, ne cesse de gagner en importance et en prestige.

« Il s’agit d’une très belle épreuve, avec des routes fabuleuses et totalement enneigées, explique Bernard Munster, à la tête d’une équipe BMA engageant pas moins de quatre Porsche 911. Cette année, il a beaucoup neigé avant et pendant le rallye, de sorte que cette neige était plutôt meuble et molle, ce qui diminuait passablement le grip. Cela n’a pas manquer d’entraîner de nombreuses erreurs, d’autant que les murs de neige avaient tendance à emprisonner les voitures en perdition, plutôt qu’à les renvoyer sur la route. Ce qui explique le grand nombre de pénalités et temps forfaitaires hérités par les uns et les autres. Pas de quoi néanmoins empêcher notre quatre Porsche 911 d’être à l’arrivée… »

C’est le duo composé de Gérard Marcy et Vincent De Raikem qui s’en est le mieux tiré, évitant toute erreur majeure et montant en puissance. N’ayant plus roulé en course depuis quatre ans, Marcy a tout découvert au volant de la 911 avec laquelle Alain Deveza avait remporté le Rallye du Maroc Historique 2018… dans de tout autres conditions ! En dépit d’un souci de freins rapidement résolu, le duo Marcy-De Raikem est monté en puissance, pour arracher un top 5 absolu, soit la 4ème place dans la catégorie deux roues motrices… Top !

La plus belle surprise de ce Romania Historic Winter Rally 2019 est à mettre à l’actif de Patrick Henry de Frahan, copiloté par ce diable d’Eric Gressens. N’ayant rencontré aucun souci durant les trois jours de course, et ayant mis un point d’honneur à éviter les murs de neige, le duo a cueilli une très belle 6ème place finale, et un top 5 en deux roues motrices. Du bel ouvrage, assurément…

Quant à Jean-Michel Martin, il était accompagné du bien connu Dan Erculisse sur sa Porsche 911 bleu clair. Comptant parmi les pilotes les plus véloces, Martin a hélas hérité d’une pénalité de 5 minutes et d’un temps forfaitaire pour être resté coincé dans un mur de neige. Ce qui explique une 13ème place finale ne reflétant pas le potentiel de l’équipage, dont la pointe de vitesse était manifeste.

Même punition pour Philippe Moortgat et son copilote André Leyh, pris au piège et pénalisés dès le premier jour. D’autant plus rageant que pour le reste, le duo n’a pas rencontré le moindre problème, affinant sans cesse le set-up de la Porsche afin de l’adapter aux conditions exceptionnelles d’enneigement. C’est une 17ème place finale qui a récompensé leur jusqu’au-boutisme trois jours durant…

Initialement engagé au volant de la bien connue Subaru Impreza Gr.A BMA, Bernard Munster était finalement présent avec l’Opel Adam Cup abritée dans les ateliers de Thimister-Clermont, engagée en qualité de voiture #0. « Nous avons reçu l’Impreza très tard, et il était impossible qu’elle soit prête dans les temps, à moins de mettre une pression aussi importante qu’inutile sur l’équipe, explique Bernard Munster. Qu’à cela ne tienne, je me suis régalé avec l’Adam Cup sur cette neige, d’autant qu’à mes côtés, j’avais mon deuxième fils, Charles, qui a de temps en temps pris le volant. Une chouette expérience ! » Bon sang ne peut décidément mentir…

Et maintenant, cap sur le Monte-Carlo !

Les troupes de BMA sont rentrées de Roumanie, mais l’heure n’est certes pas au repos, puisque se profile déjà le coup d’envoi du Championnat du Monde des Rallyes, le légendaire Monte-Carlo. BMA sera au départ avec deux voitures de type ‘R5’, la toute nouvelle Volkswagen Polo que se partageront les Français Bertrand Pierrat et Aurélia Chevalier, tandis que Grégoire Munster effectuera ses grands débuts en Mondial au volant de l’une des Skoda Fabia R5 BMA, avec Louis Louka à ses côtés. Un sacré gros morceau en perspective pour Bernard Munster et les siens, avec une séance de tests programmée dimanche du côté de Gap, juste avant que débutent les reconnaissances…

Dans la foulée du Monte-Carlo, ce sont les Legend Boucles @ Bastogne 2019 qui s’annoncent. Ce qui est déjà sûr, c’est que BMA y sera très bien représentée, quand bien même tous les équipages ne sont pas encore figés. On vous tient au courant…

Ensuite, BMA reprendra la direction de la Suède pour une nouvelle ‘Winter Experience’ programmée le week-end des 9 et 10 février. Avis aux amateurs de glisse et de sensations fortes, il reste des places…

En attendant, place au World Rally Championship, rien que ça !

SPORT 7 & com
Photo : APPIX - MEDIA