Le Patro Saint-François à Houffalize a décidé d’annuler tous ses camps.


26 mai 2020

Bien que le Conseil national de sécurité ait donné le feu vert pour cet été, à Houffalize, on trouve que la tenue du camp serait prématurée.


La coprésidente du patro de Houffalize, Estelle Schloune, s’est exprimée dans les colonnes de L’Avenir et y a expliqué que l’organisation de camps est dangereuse dans le contexte de crise sanitaire actuel. Cela impliquerait trop de responsabilités pour le patro. Par mesure de sécurité, les organisateurs préfèrent faire l’impasse cet été. Qui plus est, le respect de la distanciation sociale risque d’être compliqué, voire impossible à tenir. Aussi les animateurs doivent constamment aider les jeunes lors de tâches du quotidien.

Le Patro Saint-François comprend la déception des parents et des enfants, surtout qu’il répondait au critère d’être une organisation de moins de cinquante personnes. Il faut savoir également que les préparatifs n’ont jusqu’ici pas pu se faire correctement.

Beaucoup jugent la décision du patro houffalois responsable.


(Photo: Facebook "Patrohouffalize")