Kris Princen a dominé les débats à Roulers !!!

03 septembre 2018

La lutte pour le titre dans le JobFIXers Belgian Rally Championship 2018 restera probablement passionnante jusqu'au dernier mètre.

C'est la conclusion qu'on peut tirer après la 59ème édition du ConXion Omloop van Vlaanderen, disputée ce week-end dans les environs de Roulers. Avec 12 meilleurs temps sur les 17 épreuves de classement disputées, Kris Princen a clairement dominé l'épreuve. Avec cette 3ème victoire de la saison, le Limbourgeois revient à 4 points de son rival pour le titre, Vincent Verschueren, qui a terminé 2ème à Roulers, à 18"2 du vainqueur.

"Je pense que, cette fois-ci, j'étais un peu plus fort que Vincent, car j'étais chaque fois un peu plus rapide. Mais j'ai dû attaquer de bout en bout car l'écart n'a jamais été suffisant pour pouvoir assurer. Certainement pas quand on voit que ce samedi, j'ai commis une erreur à Zilverberg qui m'a coûté une dizaine de secondes,"expliquait Kris Princen, qui revient à 4 points alors qu'il reste deux rallyes à disputer dans ce Championnat de Belgique.

Vincent Verschueren reconnaissait que Princen était un rien plus rapide ce week-end : "Quelques petits détails n'étaient pas au point chez nous. En fin de course, la soupape de décharge de turbo s'ouvrait, générant une perte de puissance. En début de course, ce sont les réglages de la voiture qui n'étaient pas parfaits. Et vendredi soir, j'ai commis une erreur à Beveren. Trop de petites choses pour pouvoir battre Kris, car la lutte est toujours à la seconde entre nous. Que la dernière spéciale n'ait pas pu être disputée parce que la voiture de sécurité a été victime d'une crevaison n'a rien changé au résultat. Rendez-vous à Saint-Vith pour l'East Belgian Rally !"

La 3ème place est revenue à Adrian Fernémont, enchanté du résultat vu qu'il était pour la première fois de la partie à Roulers au volant d'une R5. "Mon objectif était d'engranger de l'expérience en vue de la saison prochaine car je voudrais viser le titre 2019 avec cette Skoda. La différence par rapport à Princen et Verschueren était plus petite qu'à Ypres. Je suis donc très satisfait. Les deux prochaines épreuves devraient encore mieux me convenir. Je vais essayer d'y réaliser quelque chose, « expliquait Fernémont, qui a empêché Sébastien Bedoret de monter sur le podium. Le jeune pilote Skoda (22 ans) a quand même pris une belle 4ème place : "Et j'ai signé mon premier scratch en Championnat de Belgique. C'était mon objectif ce week-end et j'y suis parvenu à Houthulst ! C'est chouette que ça se passe ici car j'ai disputé mon premier rallye national il y a trois ans dans cet Omloop van Vlaanderen."

Après la sortie d'Andy Lefevere, qui avait pris un excellent départ vendredi soir, l'erreur de Kevin Demaerschalk, qui a arraché une roue de sa Citroën C3 R5, et la crevaison de Bert Cornelis, qui lui a d'emblée coûté quelques minutes, la lutte pour la 5ème place a opposé les plus rapides des pilotes de Porsche.

Ce fut une lutte très serrée, qui a finalement tourné à l'avantage de Gunther Monnens dans l'avant-dernière spéciale. Le pilote de Bocholt a ainsi devancé de 8" Patrick Snijers, qui a tout donné pour s'assurer dès ce week-end du titre belge en GT. Tout laissait penser que Patrick devrait encore attendre pour sabler le champagne mais, étant d'abord repassé par son assistance, Gunther Monnens a pointé 3 minutes en retard à l'entrée du parc d'attente avant le passage sur le podium final. Les 30" de pénalité ainsi écopées lui ont coûté la 5ème place et assurent Patrick Snijers de s'adjuger cette année le titre national en R-GT. Un titre belge de plus pour celui qui fut déjà 7 fois Champion de Belgique des Rallyes. Tim Van Parijs a terminé 3ème des pilotes Porsche après avoir rencontré cet après-midi des problèmes d'embrayage.

C'est avec un grand sourire aux lèvres que Pieter-Jan Michiel Cracco a amené sa Ford Fiesta R5 à la 7ème place, pour 2"9 devant Melissa Debackere sur sa Skoda Fabia R5. Robin Maes complète le Top 10 avec une autre Skoda Fabia R5, après avoir plié cet après-midi une barre de direction.

Dans le Pirelli Junior BRC, tout s'est joué sur des crevaisons. Grégoire Munster semblait avoir la partie gagnée quand il a crevé à Passendale, tout comme Glen Snaet, qui était alors deuxième. La victoire est ainsi revenue, pour la deuxième fois cette saison, à Gilles Pyck, qui a constamment été en lutte pour la première place. Munster, qui ne sera pas de la partie à l'East Belgian Rally, a encore pu limiter les dégâts en décrochant la 2ème place devant Vertommen et Snaet, tandis que Reynvoet devait abandonner dans l'avant-dernière spéciale, victime d'un bris de cardan.

En Historic, Paul Lietaer a encore fait forte impression avant de taper durement samedi midi, sur le Zoning, en glissant sur la trace d'hule laissée par un autre concurrent. Danny Kerckhof n'a pas laissé passer sa chance de remporter l'épreuve devant Jens Maes et son Opel Ascona.

La prochaine manche du JobFIXers Belgian Rally Championship, l'East Belgian Rally, est programmée à Saint-Vith le 29 septembre prochain.

SPORT 7 & com
Photo : www.henssentony-photographie.be