Guillaume de Mévius présent à l'Haspengouw.


14 février 2019

Avant d’aborder la 2e épreuve de leur programme mondial en WRC2, Guillaume de Mévius et Martijn Wydaeghe disputeront la manche inaugurale du Jobfixers Belgian Rally Championship 2019. Le 23 février, ils seront au départ du Rally van Haspengouw à bord de la Citroën C3 R5 aux couleurs du RACB National Team.

Deux mois séparent le Rallye Monte-Carlo du Tour de Corse. Une période trop longue pour de jeunes rallymen débordant d’enthousiasme.

« C’est la raison pour laquelle nous disputerons le Rally van Haspengouw », explique Guillaume de Mévius.  

Pourtant, il n’y a guère de points communs entre les routes, tortueuses à souhait, des montagnes françaises et le parcours hesbignon.

« C’est vrai », sourit le représentant du RACB National Team. « Mais aucun rallye de notre plat pays ne peut être comparé à ce que l’on trouve en mondial. L’important, pour Martijn et moi, c’est de conserver le rythme de la course. Et, sur ce plan, nous serons gâtés au Rally van Haspengouw. Comme toutes les épreuves de notre championnat, l’itinéraire se compose d’une succession de sprints courts. A fortiori quand il s’agit d’une course concentrée sur une journée, il faut sans cesse donner le meilleur de soi-même sur des spéciales au kilométrage peu élevé par rapport à ce que l’on connaît en WRC. C’est un excellent exercice. »  

D’autant que le niveau belge est particulièrement relevé.

« Je confirme », poursuit Guillaume de Mévius. « En Belgique, nous ne sommes plus en mode apprentissage. Après deux participations en 2017 et 2018, avec une 3e place finale l’an passé, nous comptons nous mêler à la bagarre en tête. Pourquoi pas nous battre pour la victoire ?»

Le Rally van Haspengouw se déroulera sur la journée du 23 février et sera composé de quatre spéciales à parcourir trois fois. Ce qui représentera un total de 160 km chronométrés.

SPORT 7 & com