Apothéose sous un franc soleil pour le Racing Festival 2018

02 octobre 2018

Une semaine après les hallebardes ayant copieusement entravé la bonne tenue de la manche belge de l’European Le Mans Series, les cieux ont été plus que cléments avec le Royal Automobile Club de Spa, organisateur du Racing Festival 2018. Ce dimanche, c’était même des airs d’été indien que s’est offert le Circuit de Spa-Francorchamps…

Ce sont les anciennes de la Belcar Historic & Youngtimer Cup qui ont ouvert le bal de grand matin, l’occasion pour Luc Moortgat (Porsche 964) de décrocher une nouvelle victoire devant la superbe Ford Sierra Cosworth RS500 de Jan Van Elderen et la BMW 325i E30 de Bas Van Elderen, fils de Jan. Xavier Martens doublait la mise en Historic Cup aux commandes de sa Porsche 911, prenant le meilleur sur la BMW 2002 de Floris Fick et la Ford Escort RS2000 de Michel Kowaleski. Quelques heures plus tard, ces bolides remontaient en piste pour un troisième et dernier affrontement, avec une nouvelle victoire de Moortgat en Youngtimer Cup, cette fois devant Jan Van Elderen et un Pierre-Yves Paque (Porsche 964) enfin verni. Martens s’offrait la totale en ‘Historic Cup’, avec un troisième succès, cette fois devant Guy François (Lotus Elan) et Fick.

La foire d’empoigne a de nouveau été totale en Caterham Graduates, sauf que cette fois, une neutralisation suite à un accrochage aux Combes a privé les observateurs d’un final haletant. Très intelligent, Rob Watts n’a pas accéléré en arrivant à Blanchimont alors que la Voiture de Sécurité allait rentrer au stand, cueillant la victoire au moment d’une relance… qui n’a jamais eu lieu ! Le pilote de la #67 devançait Jamie Winrow et le vainqueur de la veille Mike Evans…

Nouvelle démonstration des protos Ginetta Nissan en Supercar, GT & Prototype Challenge, avec cette fois la victoire du Français Julien Schell, dont le bolide aligné par la célèbre équipe Pegasus Racing n’a pas faibli après s’être élancé de la pole position. Le Strasbourgeois a devancé l’Allemand Max Aschoff, vainqueur la veille, et le duo belgo-luxembourgeois composé de Jean-Pierre Lequeux et Jean-Marc Ueberecken. En catégorie GT, la BMW M4 Silhouette JR Motorsport de Verhagen-Meijer est venue à bout des Porsche 991 Cup de Roger et Edward Grouwels. A noter la victoire en catégorie Supersport 2 du Belge Nicolas Delencre, qui a imposé sa Peugeot 308 Racing Cup.

Le deuxième affrontement de la Ford Fiesta Sprint Cup a de nouveau tourné à l’avantage des jeunes artificiers hollandais, Loek Hertog remportant son duel à coups de dixièmes de seconde face à Laurens De Wit et Liroy Stuart. Dans les rangs belges, la joute a rebondi à plusieurs reprises, Kenny Herremans s’imposant pour la première fois de la saison devant le vainqueur de la veille Martin Leburton et le leader du championnat Stienes Longin. Chez les Juniors, nouvelle victoire d’un des frères Redant, en l’occurrence Ayrton, qui s’est imposé devant Thibault Parmentier et Ruben Valckenaere.

C’est le Belcar Endurance Championship qui a clôturé le chapitre sportif de la journée, avec un combat aussi imparable qu’attendu entre les protos Norma M20 FC, intraitables sur une durée de 180 minutes. Il aura fallu un Drive Through en fin de parcours pour permettre à la #111 Deldiche Racing by JDC Events pilotée par Luc De Cock, Tim Joosen et Thomas Piessens de l’emporter face à la #2 Russel Racing by DVB Racing de Hans Thiers, Jeffrey Van Hooydonk et Gilles Magnus. C’est la #1 Aqua Protect Racing Team de David Houthoofd, François Bouillon et Kris Cools qui complétait le podium. Jolie domination de la Porsche 991 Cup Belgium Racing en Belcar 1, la catégorie des ‘grosses’ GT, Dylan Derdaele et Nicolas Saelens s’imposant devant les bolides similaires de PK Carsport (Longin-Boonen) et Independent Motorsp orts (Stevens-Wauters-Wauters). Les vainqueurs des autres catégories étaient Wim Spinoy et Kenneth Heyer (sous les yeux de son célèbre papa Hans Heyer…) au volant de la Mercedes-AMG GT4 SRT #30 en Belcar 3, le quatuor Van de Water-Beyers-Vangeel-Deckers sur BMW Z3 M en Belcar 4, et le trio Cascatau-De Kerpel-Hesels sur BMW 325i E90 en Belcar 5.

L’ultime journée du Racing Festival 2018 a également été marquée par la Démonstration ayant réuni plus d’une soixantaine de voitures des Legend Boucles @ Bastogne, organisation majeure du Royal Automobile Club de Spa. De l’Audi Quattro A2 Gr.4 à la Saab 99 en passant par l’Alfa Romeo Giulia Super, le plateau était aussi hétéroclite que spectaculaire, certains rallymen se complaisant dans l’art d’embarquer leurs bolides dans de grandes dérives sur le plus beau circuit du monde ! Tout ce petit monde s’est ensuite retrouvé dans la Villa du R.A.C. Spa, au niveau de l’épingle de la Source, pour un drink lançant officiellement les festivités des Legend Boucles @ Bastogne 2019, programmées les 1, 2 et 3 février.

Au bout de ces trois jours de Racing Festival, Pierre Delettre et ses collaborateurs ont refermé le chapitre circuit de la saison 2018… avant d’enchaîner avec la première conférence de presse des Legend Boucles @ Bastogne 2019, ce prochain mardi du côté de Bertrix.

SPORT 7 & com
Photo : Marc Quivrin