Triplé Skoda après la première journée du Herock Spa Rallye

10 mars 2018

Disputée sur des routes rendues piégeuses par une bruine persistante, la première journée du Herock Spa Rally s’est conclue à l’avantage de Princen-Eelbode (Skoda Fabia R5).

Déjà lauréats de la manche d’ouverture du championnat, ils ont conclu l’étape avec 17’’1 d’avance sur Gh. de Mévius-Leyh (Skoda Fabia R5) tandis que Fernémont-Maillen (Skoda Fabia R5) occupent une belle 3ème position à 35’’0 des meneurs. Derrière ce trio d’équipages disposant de Skoda, Cherain-Cuvelier (Ford Fiesta R5) sont un peu déçus de leurs performances mais emmènent les poursuivants à 1’04’’1, devançant G. de Mévius-Louka (Peugeot 208 T16 R5) ; ceux-ci, retardés par une crevaison dans le premier passage à La Reid, clôturent le top 5 à 1’13’’2 après avoir signé un remarquable 2ème temps dans l’ultime spéciale de la soirée à 2/10èmes de seconde seulement des meneurs.

On trouve ensuite Albert-Mergny (Ford), Cracco-Vermeulen (Ford), Fumal-Louette (Citroën), Debackere-Dekeyser (Skoda) et Snijers-Thierie (Porsche), leaders en GT juste devant Bouvy-Hottelet (Porsche). La 12ème place est occupée par… Munster-Podgorny (Opel), leaders des Juniors et de la classe RC4 grâce à un chrono « de folie » dans le brouillard de la dernière spéciale.

De cette entrée en matières, on retiendra qu’elle a été amputée d’une des cinq étapes spéciales, le premier passage à Mont-Rivage étant neutralisé heureusement avant que soient lâchés les concurrents ; en cause, des… clous répandus sur environ 200 mètres entre Baronhé et Ster par des opposants au rallye, aussi lâches qu’inconscients des risques qu’ils faisaient courir aux concurrents mais aussi aux commissaires et aux spectateurs.

Au rayon des malchanceux, on pointe Bedoret-Walbrecq (Peugeot 208 T16 R5 – embrayage), De Cecco-Humblet (Fiat A124 Abarth – butée d’embrayage) auteurs d’un excellent début de course, Cartelle-Jacob (Porsche 997 – cardan), Kenis-Verschueren (BMW M3 – ennuis mécaniques), Boulanger-Dumont (Mitsubishi Evo9 – boîte) et Radoux-Forclaz (Mitsubishi Evo9 – moteur).

Samedi, les hostilités reprendront dès 08h30 pour une boucle de cinq étapes spéciales à parcourir deux fois. Les vainqueurs de ce Herock Spa Rally 2018 seront fêtés vers 18h00.

Classement officieux après la première journée :

1. Princen-Eelbode (Skoda) 35’16’’7

2. De Mévius-Leyh (Skoda) +17’’1

3. Fernémont-Maillen (Skoda) +35’’0

4. Cherain-Cuvelier (Ford) +1’04’’1

5. de Mévius-Louka (Peugeot) 1’13’’2

6. Albert-Mergny (Ford) +1’38’’1

7. Cracco-Vermeulen (Ford) +4’10’’1

8. Fumal-Louette (Citroën) +4’42’’3

9. Debackere-Dekeyser (Skoda) +4’47’’8

10. Snijers-Thierie (Porsche), 1ers GT +4’49’’2


SPORT 7 & com