Rallye de Wallonie, pas moins de 16 R5 au départ !

25 avril 2018

En avril, le JobFixers Belgian Rally Championship passe à la vitesse supérieure. Trois semaines après le TAC Rally, le Rallye de Wallonie se déroulera ce week-end dans la région de Namur.

Disputée sur trois jours, la classique wallonne pourra compter sur une très belle affiche avec, malgré l’absence du leader du championnat Kris Princen, pas moins 16 voitures dans la catégorie R5.

Après l’absence au Spa Rally de Vincent Verschueren, c’est cette fois au tour de Kris Princen de choisir de faire l’impasse sur le Rallye de Wallonie. Le règlement prévoit en effet que les concurrents ne peuvent marquer des points que dans 8 des 9 épreuves du championnat. Cela n’empêche pas l’affiche de ce Rallye de Wallonie d’être particulièrement impressionnante.

Cette année, la Skoda Fabia R5 est invaincue en Championnat de Belgique. Avec 10 Skoda au départ, le nombre de pilotes bien armés est donc très élevé. Ce sera évidemment déjà le cas de Vincent Verschueren. Le Champion en titre entend bien réduire son retard sur Kris Princen en signant un résultat de choix. S’il veut gagner, il devra déjà vaincre Adrian Fernémont, vainqueur du Spa Rally, Cédric Cherain, en quête de confiance après deux sorties de route prématurées, Sébastien Bedoret, auteur d’excellents débuts à Tielt sur la Skoda officielle, et Xavier Bouche, toujours très véloce à domicile. Autre local qui pourrait créer la surprise, Olivier Collard disputera son tout premier rallye en R5.

Les autres Skoda Fabia R5 engagées sont aux mains de David Bonjean, de Steve Matterne, du Néerlandais Edwin Schilt et d’Etienne Monfort.

Rallye de Wallonie - Sponsors

Guillaume de Mevius entend évidemment s’immiscer dans le peloton des Skoda avec sa Peugeot 208 T16. Au Rallye de Wallonie, le cadet des frères de Mevius devra avant tout retrouver la confiance après sa grosse sortie de route lors des essais préparatoires en vue du Tour de Corse. Le Néerlandais Martin van Iersel défendra pour sa part les couleurs de Hyundai.

Trois Ford Fiesta R5 seront aussi de la partie aux mains des pilotes du team JobFIXers, Pieter-Jan Michiel Cracco, Achiel Boxoen et Philip Cracco. Les deux jeunes viseront évidemment une place d’honneur à Namur.

En parallèle des R5, il faudra évidemment suivre de très près les deux Skoda Fabia WRC de Francis Lejeune et Manu Canal-Roblès, mais aussi les Porsche. Par le passé, les GT se sont déjà souvent immiscées dans le groupe de tête sur ce parcours par beau temps. Patrick Snijers espère cette fois être épargné pour montrer tout le potentiel de la Porsche aux couleurs de Maes. Avec la 997 GT3 de Fredericq Delplace, il aura quoiqu’il arrive un sérieux concurrent. D’autres Porsche sont aux mains de Henri Schmelcher, Laurent Léonard, Laurent Mottet et Olivier Cartelle.

Pour le Top 10, d’autres outsiders seront à surveiller, comme Jonas Langenakens et Steve Becaert sur leurs Mitsubishi, Stephan Hermann et sa Fiat Punto S1600 ou encore Christophe Verstaen et son Opel Astra.

Le suspense ne manquera donc pas sur les 22 spéciales de cette 35e édition du Rallye du Wallonie. L’épreuve débutera vendredi soir avec la célèbre super spéciale de la Citadelle de Namur. Après 221 km contre le chrono, le vainqueur sera célébré dimanche aux alentours de 16h sur le podium final.

SPORT 7 & com