Rallye de Wallonie : Adrian Fernémont veut briller à domicile

23 avril 2018

Lors de sa première apparition au volant de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin du Team Racing Technology, Adrian Fernémont s’est plutôt bien défendu. A l’occasion du Spa Rally, le Namurois a même décroché sa première grande victoire en Championnat de Belgique des Rallyes.

C’est donc avec un moral gonflé à bloc qu’il abordera dans neuf jours son épreuve à domicile : le Rallye de Wallonie.

Le Rallye de Wallonie constitue assurément le plus grand rendez-vous de l’année pour Adrian Fernémont et son copilote Samuel Maillen. A la maison, le duo namurois comptera, comme d’habitude, sur de nombreux supporters et nul doute que le succès décroché lors du Spa Rally augmentera l’engouement autour de la Skoda Fabia R5 SAN Mazuin.

« Le Rallye de Wallonie est une grande fête pour nous ! J’ai donc hâte de retrouver mon baquet », lance Adrian. « La victoire empochée à Spa nous a libérés l’esprit et rendus plus confiants, mais cela ne veut pas dire que nous sommes devenus les meilleurs. Nous devons poursuivre nos efforts ! Avec des pilotes comme Vincent Verschueren, Cédric Cherain et Ghislain de Mévius, entre autres, la concurrence sur ce Wallonie sera de nouveau très coriace. Mais notre ambition est claire : finir au moins sur le podium ! »

Rallye de Wallonie - Sponsors

Pour la paire Fernémont-Maillen, la stratégie est donc simple.

« Ne pas prendre de risque dans les spéciales de la Citadelle, puis attaquer dès les premiers kilomètres du samedi », affirme Adrian. « Faire la différence sur les 24 kilomètres de la spéciale de Hamois-Mohiville serait une bonne chose. Mais comme toujours, nous ne tenterons pas le diable. Nous sommes déjà tellement proches de la limite… Et nous ne voulons pas la dépasser ! Pour le championnat, pour nos supporters, le team et surtout les partenaires. De nouveaux sponsors sont venus se greffer sur la voiture, comme la Bijouterie Baudoin, GFP Services, Cabinet Fraiture et FM Product. Il ne faut donc pas les décevoir en sortant de la route. »

Aux côtés d’Adrian depuis 2012, Samuel Maillen se montre optimiste quant à la capacité de son pilote à signer un nouveau bon résultat.

« Si nous ne rencontrons aucun souci mécanique, l’objectif fixé est tout à fait réalisable », glisse-t-il. « Adrian a très vite compris le fonctionnement de la Skoda, ce qui nous permet d’entamer cette manche du championnat en toute sérénité. Son approche est aussi intelligente : même si nous sommes un peu en retrait en début de course, il ne se mettra pas la pression. Il laisse la situation se décanter et attaque progressivement. C’était l’une de nos grandes forces en deux roues motrices déjà et cela s’est confirmé à Spa. Ce n’est pas toujours celui qui est le plus rapide au début qui gagne à la fin. Un rallye, c’est toujours long et c’est d’autant plus vrai à Jambes. »

Christophe Mazuin, lui, ne se fait pas d’inquiétude. Il croit pleinement en son binôme :

« Ils ont montré à plusieurs reprises qu’ils étaient très rapides sur les routes namuroises. Ce fut le cas l’an passé où ils ont terminé troisième meilleur performer du dimanche. Ils ont l’avantage de connaitre parfaitement les différentes spéciales et ont montré à Spa, face à Kris Princen, qu’ils savaient gérer la pression dans les moments importants. Nul doute qu’ils peuvent encore créer la surprise sur leur épreuve. »

Une épreuve qui débutera à la Citadelle de Namur le vendredi 27 avril à partir de 19h !

SPORT 7 & com