Maro Engel en pôle des Total 24 Hours of Spa.


27 juillet 2019

C’est la Mercedes-AMG Team Black Falcon qui s’élancera cette année sur les Total 24 Hours of Spa en pole position, après s'être adjugée la première place au terme d'une spectaculaire bagarre en Super Pole.

Le résultat s’est joué au tout dernier tour de la séance, avec trois marques aux trois premières places, Porsche et Ferrari rejoignant Mercedes-AMG aux avant-postes.

Maro Engel était aux commandes de la voiture #4 pour cette phase décisive des qualifications, qui a vu les 20 voitures les plus rapides de la séance de jeudi s'affronter pour décrocher une place sur la première ligne de la grille de départ.

Les 20 voitures qualifiées étaient présentes pour un départ à 19h05, Kevin Estre s’élançant le premier au volant de la Porsche #20 du GPX Racing. C’est un autre des engagés sur une 911 GT3 R de la marque de Stuttgart qui a donné le ton en début de séance, avec Mathieu Jaminet réalisant un chrono de 2m19.027 sur la # 98 ROWE Racing.

Il a fallu attendre le neuvième concurrent pour le leader change encore avec Davide Rigon signant un superbe tour à bord de la Ferrari #72 SMP Racing. Le champion italien a tourné en 2m18.806s pour supplanter Jaminet et placer la marque de Maranello aux commandes à Spa.

Trois voitures plus tard, la poleman a de nouveau changé lorsqu’au volant d’une Porsche, Laurens Vanthoor s’est emparé de la tête. Le favori et régional de l’étape a signé un chrono en 2m18.605s sur le deuxième de ses deux tours rapides à bord de la # 117 du KÜS Team75 Bernhard, suscitant l’espoir d’une pole position à domicile sur les Total 24 Hours of Spa.

À partir de ce moment-là, la question était de savoir qui aurait pu détrôner le pilote belge. Le candidat le plus probable semblait alors être son frère, Dries, qui avait démontré une vitesse remarquable lors de la qualification d'hier à bord de l'Audi Sport Team WRT #2.

Mais le jeune Vanthoor n’a pas été en mesure d’adopter le même rythme ce soir. Son meilleur chrono positionnait l’Audi #2 à la sixième place. Il restait alors un dernier concurrent, la #4 Black Falcon pilotée par Engel, qui avait affiché un rythme parfaitement régulier lors des qualifications, mais ne semblait pas nécessairement être le plus rapide sur un seul tour.

Cependant, Engel a rapidement fait taire tous les sceptiques, avec une première tentative le positionnant deuxième. Il restait cependant une dernière chance au champion allemand pour arracher la pole. Malgré la pression, Engel a signé un chrono de 2m18.588, suffisant pour battre le héros local, Vanthoor, de seulement 0,017 et boucler en tête cette passionnante séance de Super Pole.

La Porsche-Bernhard doit donc se contenter de la deuxième place, même si l'équipage de Vanthoor est clairement en lice pour la victoire sur les Total 24 Hours of Spa cette année. Rigon troisième sur la Ferrari #72 est également un des principaux candidats à la victoire dimanche après-midi.

Nick Tandy occupe la quatrième place sur la Porsche ROWE Racing #998, l'une des six voitures de la catégorie Pro de la marque de Stuttgart entrées dans le Top 20. Daniel Serra cinquième avec la Ferrari HubAuto Corsa, obtient un superbe résultat pour l’équipe débutante sur les Total 24 Hours.

A la sixième place, Dries Vanthoor, emmène un trio de concurrents Audi. Son coéquipier, Nico Müller, le suit de près sur la R8 LMS #1, tandis que Mattia Drudi réalise un exploit, avec l’écurie en tête de la Silver Cup, Attempto Racing, et parvient à se tailler une place dans le Top 8 du général. Maxi Buhk (Mercedes-AMG #999 GruppeM Team) et le premier poleman provisoire, Jaminet, complètent le Top 10.

Le niveau de compétition de cette séance de Super Pole a été tel que les 11 premières voitures étaient séparées seulement d'une demi seconde. En effet, les 20 pilotes de ce soir, mais aussi un certain nombre de qualifiés au-delà du Top 20, pourraient devenir des prétendants à la victoire cette année.

Les Total 24 Hours of Spa 2019 débuteront demain à 16h30 pour se terminer à la même heure dimanche. Avec une grille de 72 voitures établissant un nouveau record pour l'ère GT de l'épreuve, la Mercedes-AMG Team Black Falcon aura ses rétroviseurs saturés lorsque le drapeau belge se lèvera pour donner le coup d’envoi de l’édition de cette année.

SPORT 7 & com