Le Spa Euro Race 2019, c’est dès ce vendredi.


18 juin 2019

Que le spectacle commence !

Le coup d’envoi officiel du Spa Euro Race 2019, c’est dès ce vendredi.

Cette année encore, les différents espaces des paddocks du plus beau circuit du monde ne seront pas trop nombreux pour accueillir les plateaux réunis par le Royal Automobile Club de Spa. Au total, ce sont en effet près de 250 bolides qui vont se succéder sur la piste, savant mélange de monoplaces, de protos, de GT et de voitures de tourisme. Au cœur de la saison sportive, la lutte fait rage, et l’opportunité de brandir la coupe du vainqueur à Francorchamps ne manquera pas de motiver encore plus qu’à l’accoutumée les différents pilotes.

Côté monoplace, le Championnat de France F4 ne fera pas dans la concession, ses jeunes loups étant invités à disputer trois sprints de 20 minutes à peine. Les Français sont à la fête en ce début de saison, Hadrien David menant la danse au championnat devant Reshad De Gerus et Enzo Valente, tandis que le Sud-Africain Stuart White et l’Américain Nicky Hays pointent dans le top 6 provisoire. Présence belge à ce niveau avec Sten Van Der Henst, actuel 12ème de la compétition.

Compétition de très haut vol, le Radical Challenge est souvent considéré comme un tremplin vers les courses de prototypes. La compétition britannique sera très internationale ce prochain week-end, avec la présence de pilotes arrivant de France, d’Allemagne, d’Islande, de Nouvelle-Zélande, de Suisse, de Russie, mais aussi des Emirats Arabes Unis et des Etats-Unis. Ce qui augure une lutte de tous les instants entre les Radical SR3 RSX. Et c’est un… Belgo-Suisse, résident allemand, Jérôme de Sadeleer, qui débarquera à Spa en leader devant les Britanniques Dominik Jackson et Jac Constable. L’homme fort du début de saison a déjà décroché deux podiums à Spa, et cette fois, il vise clairement la plus haute marche.

Les concurrents de la Lotus Cup Europe en seront à leur troisième rendez-vous de la saison, et la lutte fait déjà rage au sommet du classement entre les Français Chris et Franck Laroche, au volant d’une 2-Eleven, et l’inévitable Hongrois Bence Balogh, qui dompte une Evora GT4. Côté belge, Thierry Verhiest, sur une Exige V6 Cup R, veut profiter de son rendez-vous à domicile pour grimper dans le top 10 du championnat. Quant à John Rasse, également sur Exige V6 Cup R, il entend faire aussi bien que lors de la Course 1 à Hockenheim : gagner ! Le ton est donné…

Compétitions incontournables de l’affiche de Spa Euro Race, le Supercar Challenge et le GT & Prototype Challenge chères aux équipes de Dick Van Elk formeront un seul et même peloton de près de… 60 bolides sur les 7 kilomètres de Francorchamps ! Si le promoteur n’a pas encore officialisé la liste des engagés, réservant sans doute l’une ou l’autre surprise, le début de saison, passé par Magny-Cours et Zolder, a permis à plusieurs concurrents, dont certains Belges, de se mettre en évidence. C’est ainsi que débouleront à Spa en leaders de leur catégorie Laurents Hörr (Ligier JS P3, LMP3), Neil Primrose (Norma, CN), Antoine Matteo et Hector Gouraud (Radical SR3, SR3-Praga), John De Wilde (Porsche 991 GT3 Cup, GT), Dennis De Borst et Stan Van Oord (Seat Leon Cup Racer, Supersport 1), Maxim Oosten et Milan Teekens (BMW Zilhouette, Supersport 1), mais aussi Rob Nieman (Renault Clio RS, Sport). Un sacré mélange des genres !

Après un envol spectaculaire sur le Circuit de Zolder, les Ford Fiesta Sprint Cup belge et hollandaise ne feront qu’une sur le toboggan des Ardennes, de quoi nous assurer la présence de près de 30 Fiesta ST-Line similaires prêtes à en découdre portière contre portière. On est ici dans l’univers du ‘close racing’, avec des joutes de 30 minutes. Du côté néerlandais, les premiers leaders sont Youri Verwijsveren et Jorn Boertien chez les Juniors (- de 24 ans), ainsi que Laurens De Wit chez les Seniors (+ de 24 ans). Bert Longin, qui sera relayé par son fils Stienes à Spa, mène la danse en Ford Fiesta Sprint Cup belge, tandis que Giovanni Van Lil s’est imposé comme le meilleur Junior, en dépit des excellents chronos et de la victoire en Course 1 d’une certaine Hanne Terium dans le Limbourg. Notons que Spa Euro Race verra les débuts en course automobile d’un certain Gilles Vervisch, qui n’est autre que le frère cadet de Frédéric Vervisch, pilote officiel Audi Sport en GT3 et TCR !

Reste le cas de l’ACNN, pour Autosport Competitie Noord Nederland, série néerlandaise réservée aux pilotes amateurs qui rencontre un sacré succès, puisqu’ils seront… 76 au départ des séances d’essais ! Les bolides de pointe seront ici des BMW E36, Z3, Zilhouette, des Porsche Cup, Cayman, Boxster et 944, Seat Leon, etc. De quoi former quatre classes distinctes, qui aboutiront à autant de podiums. Et qui composeront le plus gros plateau du week-end…

Les acteurs sont sur les starting-blocks, premier feu vert vendredi sur le coup de 9h00, avec les essais libres du Radical Challenge UK…

SPORT 7 & com
Photo : henssentony-photographie.be