Las Vegas Ypres Historic Rally, P.Lietaer vainqueur après une course à élimination...

26 juin 2018

Dans le championnat HBRC, Paul Lietaer a de nouveau réalisé une affaire en or à Ypres. Samedi, le Las Vegas Ypres Historic Rally se transformait en une course par élimination.

Alors leader du classement, Mats Van den Brand devait garer sur le côté sa BMW M3, endommageant le collecteur dans une sortie de route. Mais pour ses débuts à Ypres, le Néerlandais s’était montré très impressionnant.

Sur sa Ford Sierra Cosworth, Stefaan Stouf semblait alors le mieux placé pour remporter la victoire. Mais dans la dernière boucle, le pilote de Nieuport rencontrait des soucis avec sa monture, devant finalement jeter le gant. Entretemps, la liste des abandons avait grossi avec les retraits de plusieurs ténors comme Harri Toivonen, Jari Latvala, Didier Vanwijnsberghe ou encore Guino Kenis, tous affectés par des pépins mécaniques. Quant à la belle Lancia Stratos du Britannique Steve Perez, elle prenait feu lors du refueling. Paul Lietaer ne laissait pas passer sa chance de remporter une huitième victoire lors du Ypres Historic Rally, cette fois avec la voiture qui lui avait permis de terminer en 1986 à la septième place de l’épreuve.

Cette victoire était aussi la 158e de la carrière de Paul Lietaer, déjà longue de 40 ans. « Je dois reconnaître que cette année, c’était Stefaan Stouf le plus rapide », souriait Paul Lietaer. « Mais le rallye est un sport mécanique et il faut que la voiture soit fiable pour gagner. Cette année, notre Opel Manta 400 n’a pas encore donné le moindre signe de faiblesse. Ici encore, elle a été irréprochable et je suis fier d’avoir battu avec cette ancienne propulsion les 4x4 et les M3 plus modernes. Nous faisons évidemment une bonne opération au championnat. Nous pouvons aborder en confiance les prochains rendez-vous ».

Après les retraits des BMW de Jensen et Kenis, Tom Van Rompuy et Danny Kerckhof se sont affrontés pour le premier accessit. En signant un temps canon dans la dernière spéciale, Zonnebeke, Tom Van Rompuy hissait sa BMW M3 à la deuxième place : « C’était le mieux que nous pouvions faire. Ce que réalise Paul Lietaer avec son Opel, c’est admirable. Nous nous sommes battus pour la deuxième place. Et nous faisons aussi une bonne opération en vue du championnat ».

Danny Kerckhof s’offrait la troisième place avec une autre BMW M3 devant les Porsche de Johnsen, qui terminait le rallye sur une jante, et Wagner. 

SPORT 7 & com
Photos : www.henssentony-photographie.be &  Pascal Verheuge