Gilles Magnus, «Un podium qui met du baume au coeur»


23 septembre 2019

Le passage des TCR Europe et TCR Benelux par Barcelone a permis à Gilles Magnus de retrouver le chemin du podium. La 2ème place décrochée par le représentant du RACB National Team au volant de l’Audi RS 3 LMS ce dimanche l’incite à conserver de belles ambitions pour le meeting final à Monza à la mi-octobre.

En milieu de semaine, Gilles Magnus pressentait que les caprices de la météo pourraient semer le trouble sur le circuit catalan à l’occasion de l’avant-dernier meeting des TCR Europe et TCR Benelux. Il avait raison.

« Nous avons vécu des qualifications difficiles », avoue notre meilleur représentant dans cette discipline. « Dans la première phase, j’ai été confronté à une piste humide. D’abord en tête des chronos, j’ai glissé au 5e rang en fin de séance. C’est surtout en Q2 que les choses nous ont été moins favorables. Là, j’éprouvais plus de difficultés à être efficace alors que l’asphalte séchait. C’est donc en 9e position que j’ai terminé l’exercice. »

Lors du premier round, samedi, le jeune Belge affichait cependant un bel enthousiasme.

« Avec les techniciens du team Comtoyou, nous avons travaillé le rythme à adopter pour la course. J’étais très confiant. Malheureusement, j’ai été confronté à une panne de la direction assistée. J’ai profité de l’intervention de la safety car pour effectuer un reset du système électronique mais cela n’a rien arrangé. A basse vitesse, j’arrivais à tourner le volant mais dès que j’accélérais, il m’était impossible d’inscrire l’Audi RS 3 LMS dans les virages. J’ai d’ailleurs évité de peu un rail quand la voiture a tiré tout droit sans que je puisse agir. J’étais évidemment très déçu de cet abandon. »

Ce dimanche, pourtant, Gilles Magnus retrouvait le sourire.

« Je suis parti de la 2e position et je m’y suis accroché. Après l’intervention d’une safety car, le leader et moi avons parfaitement réussi notre envol par rapport au peloton. Je n’ai pas pris le risque d’attaquer le leader ; je ne voulais surtout pas ruiner les 35 points conquis grâce à la 2e marche du podium. A Monza, l’Audi RS 3 LMS devrait se sentir particulièrement à l’aise. Si le scénario espéré se réalise, je pourrai marquer de gros points et, pourquoi pas, terminer dans le top 3. »  

SPORT7 & com