Durbuy: Philippe Bontemps conteste la suppression du vote électronique

17 février 2017

Le mayeur de Durbuy Philippe Bontemps conteste la décision de supprimer le vote électronique. Ce système existait dans la commune depuis 20 ans.

Dans une interview accordée à l'Avenir, il estime que c’est « un retour au Moyen Âge ». La décision du gouvernement wallon de supprimer le vote électronique n’est pas sans conséquences pour Durbuy. Elle était la seule ville du Luxembourg à pratiquer ce genre de vote, car elle forme un canton à elle seule. Grâce à l’électronique, un bureau de vote pouvait accueillir jusqu’à 1200 électeurs, avec le papier ce chiffre descendra à 800. Parmi les conséquences : il faudra donc sans doute de nouveaux bureaux de vote.