BRC : Direction les terres de Bocholt et son 42ème Sezoens Rally

18 mai 2018

L’affiche du 42e Sezoensrally de Bocholt est impressionnante. La bataille pour la victoire s’annonce passionnante puisque les deux principaux candidats au titre national, Kris Princen et Vincent Verschueren, devront composer avec un ténor supplémentaire. Adrian Fernémont, vainqueur à Spa, entend réaffirmer ses prétentions dans le nord du Limbourg avec la Skoda Fabia R5 de SAN Mazuin.

La grande question, c’est de savoir si les Skoda Fabia R5 conserveront leur brevet d’invincibilité cette année. La chance est assez grande puisque les trois favoris de l’épreuve disposeront d’une Skoda. Et Kris Princen s’élancera même avec un petit avantage. L’an dernier, le Limbourgeois s’était imposé à Bocholt. Cette année, il a également remporté la victoire au Rally van Haspengouw et au TAC Rally. Son plus grand rival sera Vincent Verschueren, récent vainqueur du Rallye de Wallonie avec la Skoda du team GoDrive. Quant à Adrian Fernémont, il a pu convaincre ses partenaires d’ajouter un 5erallye à son programme cette année. Après sa victoire à Spa, Adrian Fernémont a ainsi l’occasion de souligner ses ambitions pour la saison.

D’autres pilotes auront aussi l’occasion de briller à Bocholt sur une Skoda Fabia R5, la monture de référence en Belgique. En plus de la voiture de Kris Princen, BMA aligne deux autres Fabia R5. Steve Matterne disputera son dernier rallye en Fabia R5. Quant à Didier Duquesne, il a envie de se mettre en évidence loin de sa Flandre occidentale. Jeune recrue de Skoda Belgique, Sébastien Bedoret a débuté d’excellente manière sa saison d’apprentissage. A Bocholt, le jeune pilote de 22 ans risque cependant d’avoir un peu de plus de difficultés puisqu’il devra découvrir le terrain particulier de ce rallye. 

Par contre, la terre, le Néerlandais Erik Van Loon y est habitué. L’ancien Champion des Pays-Bas se distingue chaque année au Dakar. Van Loon sera présent avec sa Fabia R5 pour préparer le ELE Rally, son épreuve à domicile. Le Sezoensrally accueillera aussi son compatriote Martin van Iersel avec sa nouvelle Hyundai i20 R5. 

Autre concurrent étranger ne manquant pas d’ambition, l’Irlandais Stephen Wright est un habitué du Sezoensrally. Il a déjà terminé trois fois sur le podium avec sa Ford Fiesta R5. « Stephen veut à nouveau s’offrir le podium, mais je pense que le plateau est encore plus relevé cette année », reconnaît son copilote Eddy Smeets. « Mais il connaît très bien sa Fiesta R5 et il est toujours très motivé pour signer un bon résultat ici. Nous roulerons avec des amortisseurs développés par M-Sport pour les épreuves sur asphalte en Irlande. En fait, ce sont carrément des amortisseurs Terre qui ont été adapté pour les spéciales sur asphalte. Nous sommes curieux de voir comment ils se comporteront sur la terre. » Une deuxième Ford Fiesta R5 sera de la partie. Pieter-Jan Michiel Cracco sera le seul pilote du team JobFixers présent à Bocholt.  Les outsiders seront nombreux dans le Limbourg, à commencer par les Mitsubishi de Steve Becaert et Bastien Rouard.

Les Porsche de Patrick Snijers et Gunther Monnens revendiqueront aussi une place à proximité du Top 5. Gunther Monnens est comme toujours motivé à l’idée d’évoluer à domicile : « J’ai appris à conduire sur cette terre, un revêtement très spécifique. Avec la Porsche évidemment, ce sera une autre histoire. Nous avons énormément de puissance. Tout le poids est sur l’arrière. Et on utilise des pneus très larges, qui nous font rouler en dehors des traces des R5… La difficulté n’en est donc que plus grande. Mais la 997 GT3 reste une voiture phénoménale à piloter, sur la terre aussi ! Je veux terminer pas loin du Top 5. »

Patrick Snijers est parfaitement conscient qu’il aura une belle référence avec le spécialiste local : « Gunther sera un client. Il connaît cette terre comme personne d’autre. Sur ce rallye, je serai à nouveau secondé par Davie Thierie, qui me copilotera durant le reste de la saison. Je pense que nous ne devrions pas être très loin du Top 5… » Trois autres Porsche modernes seront de la partie avec Johan Dekens, Robby Moers et Darrel Taylor. En GT, ils affronteront les Nissan 350Z de Ditr Toprek et Dirk Ceyssens.

La M Cup assurera aussi le spectacle à Bocholt. Comme chaque année, les BMW feront le show sur la terre de Bocholt. Avec leurs 300 ch transmises aux seules roues arrière, les Béhèmesne manqueront pas de faire de grands travers sur la terre. Mais elles sont également très performantes. Avec déjà en poche deux victoires, Mats Van den Brand visera un troisième succès. Mais cette fois, ce sera sans son copilote attitré Eddy Smeets. Dans la M3 E30, celui-ci sera remplacé par Martijn Wydaeghe, le nouveau copilote de Guillaume de Mevius, malheureusement absent à Bocholt. Franky Boulat, qui n’avait cédé qu’en fin de course à Tielt, tentera de priver le Néerlandais de la victoire. Tom Ceuppens essayera pour sa part de défendre sa 3e place. Parmi les autres ténors figurent Wim Muilwijk, Tobi Vandenberghe et Patrick Diels, qui visera le podium sur la terre limbourgeoise.

Jeff Steensels, président depuis 42 ans déjà de l’écurie RT Moustache, organisatrice du Sezoensrally, peut être satisfait puisque le plateau réuni à Bocholt sera à fois très relevé au niveau qualitatif et quantitatif. Le parcours reste traditionnel avec trois boucles de cinq spéciales. Par rapport à l’an dernier, la spéciale de Goolder retrouvera sa place, remplaçant celle de Peer. Les concurrents passeront donc à trois reprises sur les spéciales de De Hees, Goolder, Veldhoven, Steenberg et Gerdingen.

SPORT 7 & com